Quelle est votre interprétation de cette radiographie thoracique d’une sarcoïdose ?

Quelle est votre interprétation de cette radiographie thoracique d’une sarcoïdose ?

  1. Adénopathies hilaires bilatérales et médiastinales évoquant un stade I de la maladie
  2. Fibrose pulmonaire bilatérale évoquant un stade IV de la maladie
  3. Fibrose parenchymateuse associée à des lésions emphysémateuses et une déformation en « tente » des coupoles diaphragmatiques par phénomène de traction
  4. Distorsion hilaire et des axes bronchovasculaires
  5. Atteinte parenchymateuse pulmonaire isolée

 

Extrait de l’Item 207 Sarcoïdose

La radiographie a une grande valeur pour le diagnostic et le suivi de la sarcoïdose.

La classification de Scadding (fig. 1 et tableau 1) a une valeur pronostique majeure, avec une probabilité de gué­rison spontanée de la maladie de 60-90 %, 40-70 %, 10-20 % et 0 % pour les stades I, II, III, IV respectivement.

Le contraste entre l’importance de l’atteinte radiographique et la discrétion des symptômes constitue un élément en faveur de la sarcoïdose.

Cinq stades radiographiques sont individualisés (tableau 1)

 

Les adénopathies intrathoraciques ont la caractéristique d’être presque toujours hilaires bilatérales, symétriques homogènes, et non compressives (> 90 %). Elles sont souvent associées à des adénopathies médiastinales, notamment latéro-trachéale droite (70 %). Elles peuvent se calcifier dans les formes d’évolution très prolongée.

Lorsque les adénopathies sont asymétriques et/ou compres­sives, un diagnostic alternatif doit impérativement être recherché. Il en est de même lorsqu’il existe exclusivement des adénopathies médiastinales sans adénopathies hilaires.

L’atteinte du parenchyme réalise un aspect micronodulaire diffus prédominant dans les régions moyennes et supérieures.

Les bonnes réponses sont donc : B, C et D

Envie de réviser,  Item 207 #abonnés