Quel est votre diagnostic ?

Quelles sont vos hypothèses diagnostiques sur l’aspect de cet examen de l‘oropharynx à l’abaisse-langue d’un enfant de 7 ans ?

 

A - Fausses membranes  

B - Angine ulcéro-nécrotique 

C - Angine vésiculeuse 

D - Angine érythémateuse

E - Angine pseudo-membraneuse  

 

Extrait de l'Item 146 "Angines de l’adulte et de l’enfant et rhinopharyngites de l’enfant"  

Il s’agit d’une angine pseudo-membraneuse Les amygdales sont recouvertes de fausses membranes, plaques blanchâtres confluentes. Cette forme clinique doit attirer l’attention du praticien, deux causes doivent être systématiquement recherchées.

Diphtérie : pathologie rare mais en recrudescence notamment chez des sujets non vaccinés originaires des pays de l’est européen (Ukraine, Biélorussie…). Les fausses membranes sont très adhérentes, confluentes et dépassent largement les amygdales palatines. Il s’agit d’une urgence thérapeutique car des signes neurologiques ou cardiologiques (bloc auriculo-ventriculaire complet) peuvent mettre en jeu le pronostic vital.

Mononucléose infectieuse : il s’agit d’une infection liée à EBV (EpsteinBarr virus) c’est une pathologie fréquente, notamment chez l’adolescent. Il survient dans un contexte d’asthénie marquée. Les fausses membranes sont peu adhérentes, non confluentes et ne dépassent pas les loges amygdaliennes. Certains signes cliniques sont très évocateurs de ce diagnostic comme un rash scarlatiniforme lors de la prise d’une pénicilline, un purpura pétéchial du voile, une splénomégalie ou un ictère conjonctival (cytolyse hépatique associée).

Il fallait donc répondre : A, E

Pour en savoir plus Item 146 #abonnés