QCM - item 104

Quelles sont les caractéristiques des fluctuations d’efficacité du traitement dans la maladie de Parkinson ?

 

1- Apparition d’un syndrome pyramidal en cours de traitement 

2- Résurgence d’une akinésie et/ou d’une rigidité extrapyramidale en cours de traitement 

3- Rare après plus de 10 ans d’évolution d’une maladie traitée 

4- Ce sont surtout les signes moteurs qui se majorent au cours des fluctuations 

5- Plus de 50 % des patients en souffrent en moyenne après 5 ans de traitement par L-dopa 

 

Extrait de l'item 104 :

Les fluctuations d'efficacité se caractérisent par une résurgence des signes parkinsoniens, prévisibles et rythmés par les prises médicamenteuses ou imprévisibles. Plus de 50 % des patients présentent des fluctuations en moyenne après 5 ans de traitement par L-dopa. Elles s’expliquent essentiellement par le fait que les médicaments dopaminergiques ont une demi-vie plasmatique brève et qu’avec l’évolution le cerveau perd progressivement ses capacités de stockage de la dopamine. Ce sont surtout les signes moteurs qui se majorent au cours de ces fluctuations.

Les bonnes réponses sont donc : 2, 4, 5.

Pour en savoir plus : item 104 - Maladie de Parkinson  #abonnés