Nouveau dossier progressif en ligne

Vous êtes le pédiatre de garde. Vous prenez en charge le jeune Édouard S, âgé d’un jour, qui présente une désaturation persistante aux alentours de 85 % depuis la naissance. Édouard est né à terme par voie basse avec une bonne adaptation néonatale (score d’Apgar 10-10-10). Poids de 3,2 kg à la naissance pour une taille à 51 cm et un périmètre crânien à 34 cm. La maman est G3P3. Grossesse sans complication. Il n’y a pas de facteur de risque d’infection materno-fœtale. L’enfant est eupnéique en air ambiant. La pression artérielle est à 65/40 (moyenne à 48 mmHg), la fréquence cardiaque est à 150/min. Vous retrouvez une hépatomégalie à un travers de doigt. À l’auscultation vous notez un souffle méso-systolique à 4/6 au foyer pulmonaire. L’auscultation des troncs supra-aortiques et des poumons est normale. Les pouls fémoraux sont bien perçus.

Ce souffle vous évoque :

Un rétrécissement pulmonaire

Une coarctation aortique

Un rétrécissement aortique

Une insuffisance mitrale

Souffle innocent

Continuez ce dossier #abonnés