Nouveau dossier progressif

Une patiente de 32 ans consulte aux urgences pour une altération de l’état général début juillet 2015. Elle se plaint d’une toux persistante associée à de nombreux vomissements lors des efforts de toux, une fièvre, des frissons fluctuants depuis le mois de janvier.

On retrouvait dans ses antécédents trois interruptions volontaires de grossesse (IVG), une rhinoplastie post-traumatique, un tabagisme actif (1,5 paquet par jour depuis l’âge de 14 ans, cannabis occasionnel). Elle était allergique aux produits de contraste iodés (œdème de Quincke lors d’un scanner). Elle n’avait pas séjourné outre-mer, on ne retrouvait pas de contage infectieux récent.

Elle avait un fils incarcéré depuis peu âgé de 19 ans. Elle vivait avec un fils âgé de 6 ans, était au chômage depuis six mois.

À l’entrée, elle pèse 46 kg pour 1,65 m (indice de masse corporelle = 18 kg/m2, poids de forme en janvier à 61 kg). Sa température est à 38,2 °C. L’auscultation pulmonaire est libre et symétrique. On retrouve une hépatosplénomégalie et quelques adénopathies cervicales centimétriques. Le reste de l’examen sans particularité.

Voici les résultats du bilan biologique initial :

  • Hb = 9,5 g/dL, VGM = 73,6 fL ;
  • GB = 8 700/mm3, PNN = 6 584/mm3, Ly = 1 299/mm3, Eo = 157/mm3 ;
  • urée = 1,6 mmol/l, créatininémie =43 mmol/l, Na ± 135 mmol, K ± 3,1 mmol/l ;
  • albuminémie = 28,2 g/l, Cac = 2,29 g/l ;
  • CRP = 117 mg/L;
  • HCG = 0,8 ;
  • ASAT = 10 UI/l, ALAT = 28 UI/l, PAL = 70 UI/l, gamma GT = 24 UI/l.

L’anémie retrouvée sur ce bilan peut être reliée à : 

Carence martiale

Carence en folates

Inflammation

Hémolyse

Thalassémie

Accédez au dossier complet #abonnés