Nouveau dossier, dermatologie

Vous suivez une patiente de 35 ans depuis quelques années pour un psoriasis en plaques initialement bien contrôlé sous dermocorticoïdes. Elle prend par ailleurs du propanolol pour un tremblement essentiel et une contraception par pilule estroprogestative. Elle est bipolaire très bien suivie et équilibrée sous lithium. Elle fume 5 cigarettes par jour depuis 15 ans.

Elle vient vous voir car, depuis quelques mois, rien ne va plus malgré l’application de dermocorticoïdes. L’observance semble parfaite.

Le(s) facteur(s) aggravants retrouvés chez cette patiente sont les suivants :

La prise de bêtabloquants

La prise de contraception estroprogestative

Le tabac

La prise de lithium

L’âge

Vous souhaitez poursuivre ce dossier, cliquez-ici #abonnés