Nouveau dossier clinique progressif

De garde aux urgences générales, vous recevez via le SAMU monsieur G, 56 ans, pour insuffisance respiratoire aiguë. Il s’agit d’un patient ayant pour principal antécédent une chirurgie de prothèse de genou gauche il y a 2 mois, au décours de laquelle la prophylaxie thromboembolique avait bien été respectée. Il est hypertendu, habituellement sous Coveram® (périndopril/amlodipine). Il n’a pas d’allergies. À son arrivée, la fréquence respiratoire est à 27/min sans signes de lutte, avec une saturation à 91 % malgré 5 L/min d’oxygène au masque. La pression artérielle est à 87/41 mmHg, la fréquence cardiaque à 110/min, la température à 37,1 °C. L’examen physique montre une discrète turgescence jugulaire et des marbrures des genoux sans autres anomalies. L’auscultation pulmonaire est normale.

Une gazométrie artérielle réalisée aux urgences donne les résultats suivants : pH = 7,31 ; PaO2 = 61 mmHg ; PaCO= 31 mmHg ; lactates = 3,1 mmol/L ; bicarbonates = 19 mmol/L.

L’électrocardiogramme (ECG) et la radiographie thoracique sont donnés ci-après :

Source : collection Damien Fard

Concernant cette gazométrie artérielle, on peut dire qu’il existe :
(une ou plusieurs proposition(s) peuvent être exacte(s) pour chacune des 15 questions)

Une acidose métabolique

Une acidose respiratoire

Une alcalose métabolique

Une hypoxémie

Un effet shunt gazométrique

 

Poursuivre le dossier #abonnés