L'Item 343 est mis à jour

Item 343 - Insuffisance rénale aiguë - Anurie

Yanis Tamzali, Pr Alexandre Hertig, Dr Matthieu Jamme, Dr Sarah Drouin, Pr Éric Rondeau, Dr Yosu Luque - Urgences néphrologiques et transplantation rénale, service d’urologie, hôpital Tenon, 75020 Paris, France

Objectifs : DIAGNOSTIQUER une insuffisance rénale  aiguë (IRA) et une anurie. DIAGNOSTIQUER une IRA fonctionnelle, obstructive et parenchymateuse.  CONNAÎTRE les principales causes des IRA. ARGUMENTER les principes du traitement  et la surveillance des IRA.

L’insuffisance rénale aiguë est caractérisée par une diminution brutale de la filtration glomérulaire aboutissant à une accumulation des toxines urémiques, des perturbations hydro-électrolytiques et une morbi-mortalité importante. Cette insuffisance rénale aiguë peut mettre en jeu le pronostic vital par deux de ses complications : l’œdème pulmonaire lié à la surcharge hydrosodée et les troubles de conduction liés à l’hyper-kaliémie. Les causes d’insuffisance rénale aiguë sont variées, et on distingue les causes obstructives (urologiques), fonctionnelles (par hypoperfusion rénale) et organiques (anomalie parenchy-mateuse rénale). Il est important de connaître la démarche diag-nostique devant une insuffisance rénale aiguë et les principes de traitement qui sont à mettre en place en urgence.

Définition de l’insuffisance rénale aiguë et de l’anurie

Une définition universelle et consensuelle de l’insuffisance ré-nale aiguë n’a pu être accordée que depuis les années 2000. Auparavant, cette définition était variable en fonction des au-teurs. Deux paramètres permettent de caractériser l’insuffisance rénale aiguë actuellement : la variation de la créatinine plasma-tique et le débit de diurèse. Nous allons retenir ici la définition la plus récente et consensuelle établie en 2012 par la Kidney Disease/Improving Global Outcome (KDIGO) [lire la suite...] #abonnés