L'item 300 est en ligne

Item 300 - Tumeurs de l'estomac - Dr Camille Sibertin-Blanc, Pr Laetitia Dahan, Pr Jean-François Seitz

Service d’oncologie digestive, CHU La Timone, Aix-Marseille-Université, 13005 Marseille, France
 

Objectfs : DIAGNOSTIQUER une tumeur de l’estomac

Introduction – Épidémiologie

Avec 6 500 nouveaux cas en France en 2012, le cancer de l’estomac constitue le 4e cancer digestif après le cancer colorectal, le cancer du pancréas et le cancer du foie. Son incidence est en diminution. Cependant, du fait de son incidence importante dans les zones à haut risque (Asie, Amérique du Sud et centrale) et de sa gravité, il représente la deuxième cause de mortalité par cancer dans le monde. 50 % des cas sont diagnostiqués après 75 ans.

Trois types anatomiques peuvent être distingués :
– tumeur du cardia (à moins de 2 cm de la jonction oesogastrique) ;
– tumeur du corps (fundus) ou de la grosse tubérosité ;
– tumeur de l’antre (distale).

Les différents types histologiques sont  :
– tumeurs épithéliales malignes (adénocarcinomes), type histologique le plus fréquent (90 %) parmi lesquels on distingue deux types d’adénocarcinomes : le type intestinal glandulaire (prédominance chez le sujet âgé) et le type diffus à prédominance de cellules indépendantes mucosécrétantes (dites en « bague à chaton ») incluant les linites ;
– tumeurs épithéliales bénignes (hyperplasique, adénome, polype glandulokystique) ;
– tumeurs neuro-endocrines ;
– lymphomes malins non hodgkiniens ;
– tumeurs sous-muqueuses (dont les tumeurs stromales gastrointestinales [GIST]).

Lire l'Item complet et ses complements #abonnés