L'item 229 est en ligne

Item 229 - Électrocardiogramme : indications et interprétations

Dr Ghassan Moubarak, Dr Jérôme Lacotte, Pr Antoine Leenhardt - Service de cardiologie, hôpital Lariboisière, 75010 Paris

Le premier électrocardiogramme (ECG) chez l’homme a été enregistré par le physiologiste anglais Augustus Waller en 1887 à l’aide d’un électromètre capillaire. L’enregistrement était de piètre qualité et ne comportait que deux déflections mal individualisées. Au même moment, le médecin hollandais Willem Einthoven améliora la technique de recueil de l’activité électrique cardiaque en utilisant un galvanomètre à corde. Il inventa le terme « elektrokardiogramme » en 1895 et publia ses résultats en 1901 et 1903. Il enregistra 5 potentiels successifs pour chaque cycle cardiaque qu’il nomma P, Q, R, S et T. Ces travaux, qui lui valurent le prix Nobel de médecine en 1924, furent à l’origine de la description et de la compréhension des troubles du rythme cardiaque.

De nos jours, le potentiel recueilli par les électrodes posées sur la peau est amplifié, filtré, puis numérisé par l’appareil ECG. Le tracé est obtenu sur papier millimétré. Ses modalités de lecture doivent être systématisées afin de détecter toutes les anomalies.

Électrocardiogramme normal

La vitesse de déroulement du papier est, par défaut, 25 mm/s. En abscisse, 1 mm (1 petit carreau) équivaut à 0,04 seconde. L’amplitude du signal (en ordonnée) est de 1 mm pour 0,1 mV.

L’électrocardiogramme enregistre l’activité électrique du coeur dans 12 dérivations : 6 dérivations périphériques ou frontales (DI, DII, DIII, aVF, aVR et aVL) et 6 dérivations précordiales (V1 à V6). Les dérivations basales (V7, V8 et V9) et droites (V3R et V4R) sont enregistrées lorsque l’on veut rechercher une ischémie myocardique dans les territoires correspondants (tableau 1). En présence d’un trouble du rythme ou de la conduction, il est souvent utile d’obtenir un tracé prolongé (classiquement en DII : « DII long ») afin de mieux analyser l’arythmie. L’inversion d’électrodes, si elle n’est pas détectée, peut être responsable d’erreurs d’interprétation. [Accédez à l'item complet #abonné]