Dossier pneumologie

M. M., 42 ans, se présente aux urgences pour dyspnée aiguë et œdèmes des membres inférieurs depuis 24 heures. Il a comme principaux antécédents : un tabagisme à 45 paquets-années et un syndrome dépressif récent avec anorexie et amaigrissement de plusieurs kilos, pas de consommation éthylique avérée.

À l’examen clinique, l’interne retrouve une pression artérielle à 140/90 mmHg, une température à 37 °C, une conscience normale, des œdèmes des membres inférieurs importants, une turgescence jugulaire, un thorax en tonneau, une auscultation cardiaque sans particularité en dehors d’un éclat de B2, à l’auscultation pulmonaire une diminution diffuse du murmure vésiculaire sans foyer de crépitant avec sibilants diffus, et une polypnée (fréquence respiratoire à 32 cycles/min) avec signes de lutte respiratoire (mise en jeu des muscles respiratoires accessoires intercostaux et sus-claviculaires).

L’examen neurologique est normal et il n’y a pas d’ascite diagnostiquée à l’examen abdominal.

À la biologie : cytolyse hépatique à 100 fois la normale, taux de prothrombine et facteur V à 15 %, D-dimères négatifs et à la gazométrie sous 2 L d’O2 aux lunettes : PaO2 : 68 mmHg ; PaCO2 : 67 mmHg ; pH : 7,26 ; HCO3- : 28 mmol/L. 

La radiographie de thorax est la suivante 

Qu’est-il possible d’affirmer d’après la radiographie de thorax ?

 

A - Distension thoracique

B - Hypertension pulmonaire

C - Cardiomégalie

D - Syndrome alvéolaire

E - Syndrome interstitiel

 

Vous souhaitez continuer ce dossier : cliquez ici #abonnés